Le deuxième labo relie les sciences aux grand public

Antoine Blanchard du Deuxième labo inspire et accompagne des projets transmedia

« L’objectif de cette journée est de rassembler les participants, les faire échanger autour de problématiques nouvelles que soulève le transmédia », commence Antoine Blanchard, 29 ans, animateur pour l’atelier Les imaginaires du savoir cet après-midi à Cap Sciences, créateur du deuxième labo avec Elifsu Sabuncu, entreprise de service pour le monde de la recherche et de la culture scientifique.

Quatre heures durant, des groupes de six personnes planchent sur un projet prototype de transmédia pour les 15-25 ans, « qu’ils continueront de maturer plus tard », espère le jeune créateur d’entreprise, ingénieur agronome de formation, spécialisé en sociologie des sciences.

« Stimuler, poser des questions, faire le test de la réalité, définir la faisabilité d’un projet que chaque groupe imaginera, telle sera ma mission de l’après-midi », m’explique ce spécialiste des relations entre les sciences et la société.

Petite société, grandes ambitions

Expliquer simplement le monde scientifique, ses chercheurs au grand public et inversement, telle est la principale mission de cette société bordelaise créée en 2009.

Projets web, ateliers pour le jeune public, création de films, de communautés en ligne… Les activités du Deuxième labo répondent aux besoins des acteurs du secteur culturel, des collectivités locales, des ministères, etc.

Un exemple concret d’une mission confiée au Deuxième labo? Le projet interactif ArtScienceFactory.fr commandé par la Communauté d’agglomération du Plateau de Saclay qui a pour objectif de susciter un échange et un dialogue entre les artistes, les scientifiques et les citoyens du territoire.

Claire Sémavoine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>