Deux addicts du transmedia

Camille Duvelleroy et Mélanie Engerbeau ont été "fascinées par l'idée d'un scénario immense, dont le potentiel de le prolonger est infini".

Méline Engerbeau et Camille Duvelleroy, après travaillé ensemble sur la première webfiction produite par Arte Addicts, ont été happées totalement par « les possibilités immenses » offertes par le  transmedia. Aujourd’hui, à travers leur nouvelle société, Once Upon, créée en 2011, elles conçoivent l’architecture de nouveaux produits transmédia avec une bonne dose de créativité, de technique et d’humour.

Toutes deux aiment la littérature, le cinéma, le numérique et bousculer la narration. Toutes deux sont des pionnières dans leur genre. L’une, Camille Duvelleroy, dès 2000, mène une thèse sur les liens entre littérature et  Internet. Comme chef de projet dans de nombreuses agences de publicité spécialistes de nouveaux médias, elle acquiere peu à peu une connaissance technique des plateformes, du web, des langages, de l’ergonomie de sites… L’autre, Méline Engerbeau, après des études à Science Po et un 3e cycle en marketing, innove, elle aussi, en travaillant sur la conception d’un des premiers sites de vente en ligne pour le compte de Carrefour, en inventant un moteur de recherche par saveurs de vin…Leur rencontre fait des étincelles.

Travaillant toutes deux sur le projet de webfiction Addicts, elles imaginent le scénario transmedia de cette série tournée dans la région bordelaise, dans le quartier des Aubiers, faisant exister, dans un mélange de fiction et de réalité, les personnages sur la toile, planchant sur l’architecture du scénario, sa chronologie, la diffusion des vidéos… « C’était une première expérience, riche en paris. On a été fascinées par l’idée d’un scénario immense, dont le  potentiel de le prolonger est infini. Avec le transmedia, ça ne peut jamais s’arrêter… On a tellement aimé travailler sur ce projet transmedia que nous avons décidé de monter notre propre société, Once Upon et ne faire plus que ça », confient-elles.

Repérées dans le milieu, grâce à Addicts, elles enchaînent désormais les créations transmedia. Ainsi à la mi-avril, sortira sur Arte.tv le webdocumentaire Modern couple, soit quatorze films « qui proposent une expérience, impliquent le visiteur sur la thématique de l’arrivée du premier enfant dans un couple. Le tout traité de façon grincante, avec beaucoup d’humour sur le concept d’un match pour rire entre homme et femme, et des dispositifs de prolongement assez simples de questions-réponses « , précisent Camille et Méline. Aujourd’hui, les deux amis jubilent. Elles ont réussi le mariage des Lettres, du contenu, et de la technique pour devenir, ce qu’elles qualifient, des « story architects ».

Marianne Peyri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>